© 2017 by MEAJ

October 28, 2019

June 23, 2019

March 18, 2019

February 14, 2019

February 7, 2019

January 29, 2019

January 14, 2019

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Bolivia hermosa

June 23, 2019

Ah oui, c’est ça la Bolivie, ou le voyage tout simplement : on perd la notion du temps ! Ça fait un moment que nous n’avons pas donné de nouvelles, et pourtant il s’en est passé des évènements depuis notre arrivée en Bolivie le 2 avril. Nous avons tout d’abord fait le plein de famille ! Notre famille de France a rejoint celle de la Bolivie et c’était juste extra de pouvoir voyager et visiter tous ensemble : Le lac Titicaca, l’Île du Soleil, La Paz, l’Amazonie, le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez. On en a pris plein les mirettes et on a saturé nos mémoires de smartphone avec des photos et vidéos plus surréalistes les unes que les autres. C’est d’ailleurs bien dommage de ne pas dégainer un appareil photo, un vrai, celui qui se tient avec les deux mains et qui fait un bon « clic ». Bon je relativise, parce qu’en fait des photos on en a trop, on les partage beaucoup ou pas assez, on en fait parfois des livres ou des dossiers sur ordi, mais rien ne remplace l’émerveillement ressenti lors d’un lever de soleil au pied des geysers qui sentent le souffre, d’un pic-nic étonnamment copieux en plein désert ou d’une fin de journée sur une pirogue à se bombarder d’anti-moustique. C’était fabuleux. Des émotions tellement fortes que j’en ai la chair de poule en ce moment même. 

Puis la famille est partie et c’est devenu tout triste. 

Et on se dit que les amis d’ailleurs commencent à nous manquer.

Alors on profite des copains d’ici, de la Bolivie. On mange dans des restaurants qui ont réussi à sublimer la gastronomie bolivienne, déjà très riche en saveurs subtiles et originales. Ça c’est notre grand plaisir. 

Les enfants se sont réjouis d’avoir passé une semaine à l’école française (tout en nous garantissant qu’ils n’avaient pas du tout envie d’y retourner pour plus longtemps !)

Du côté des nouvelles moins chouettes, rien de grave, mais quatre injecteurs à changer pour Pakito qui a eu le droit à un séjour prolongé chez le mécano. Il me semble que ce n’est pas bien compliqué de changer des injecteurs, sauf quand il n’y a pas les pièces dans le pays, qu’il faut les commander à l’étranger et que ça coûte des sous et du temps. Tout est rentré dans l’ordre, une fois digérés les 1500€ de pièces et main d’œuvre, nous pouvons enfin envisager la suite.

Pendant la remise en forme de Pakito, nous en avons profité pour aller du côté de Cochabamba et Santa Cruz, Samaipata et son fort inca, les missions jésuites, ses belles églises et sa triste histoire de la colonisation espagnole par le massacre et la religion. Plein d’autres facettes de ce pays extraordinaire.

Puisque Pakito a été bien sage pendant notre absence, on lui a fait refaire les housses de tous ses sièges, coussins et banquettes, du similicuir qui fait froid au dos quand il fait froid dehors et qui brûle les cuisses quand le soleil donne. On est content, on l’aime notre Pakito. D’ailleurs, ça nous manque un peu de ne plus vivre dedans…

Nous avons aussi plus de temps pour réfléchir à la suite. L’argent file au fur et à mesure des réparations et du coût de la vie qui n’est pas si bon marché en Amérique du Sud. Avec Andres, nous avons décidé de faire une pause au Canada, d’ici une année. Ça nous laisse encore douze mois pour vadrouiller en Amérique du Sud, en Amérique centrale et aux Etats-Unis.

Après deux mois et demi en Bolivie, on se prépare pour le Pérou, pays dans lequel nous comptons rester quelques semaines, avant de rejoindre l’Équateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags