Rechercher
  • Julie

Argentina


Nous avons quitté l'Argentine le 15 mars et ça nous a pincé le coeur... en cinq semaine, nous sommes descendus par la ruta 3 depuis l'extrême nord (Puerto Iguazu) jusqu'à l'extrême sud (Ushuaia) et nous sommes remontés par la ruta 40, jusqu'au magnifique village de San Martin de Los Andes. Nous avons eu très chaud, puis beaucoup de vent, ensuite très froid et de nouveau un peu plus chaud. Nous nous sommes douchés dans les stations services pour économiser nos réserves d'eau. Nous avons vérifié le gonflage de nos pneus tous les 200 km puis tous les 400, puis comme ça à l'oeil, quand on y pense. On a roulé à 90 km/h, puis à 80 km/h et désormais à 70 km/h parce que ça nous grille moins de pesos et parce que finalement, on n'est pas pressé. Nous avons rigolé en découvrant les pingouins, pleuré après avoir écrasé un lièvre et flippé en s'approchant des lions de mer. Nous avons vidé nos toilettes sèches tous les deux jours et rechargé notre bac de copeaux à deux reprises, auprès de menuisiers hyper serviables. Nous avons rencontré des familles qui voyagent et maintenant, c'est un peu comme si on faisait parti de la même famille. Nous avons pris des auto-stoppeurs uruguayens, français, suisses allemands et italiens. Nous nous sommes rendus au bout du monde, pris la tête au bout du monde et rabibochés 2'171 km plus haut. Nous avons bu la hierba maté, trouvé ça dégueulasse, accepté par politesse, trouvé ça amer, adoré recevoir la tasse et la paille en cadeau, depuis, Andres ne peut plus s'en passer. Marilou a perdu un ongle d'orteil dans un toboggan aquatique merdique et grandi de 1,5 cm en deux mois. Emilio a donné ses lolettes aux pingouins et définitivement quitté ses couches. J'ai une nouvelle guitare qui ne remplacera pas l'ancienne mais qui donne encore plus de musique au voyage. La vie est belle et chaque jour on apprend à vivre autrement, ensemble et vers l'inconnu.

Photos :

1- On ne s'en lasse pas... sur Tierra Del Fuego, avant d'arriver à Ushuaia

2- Les enfants on chaque jour un terrain de jeux différents, ça c'est cadeau (Dina Huapi)

3- Andres se bat contre les vents de Patagonie pour boire son maté à l'air, libre! (El Chaltén)

4- Pakito à Ushuaia, il met de la couleur dans ce ciel tout gris

5- Un des moments les plus forts, la rencontre avec les lions de mer


37 vues

© 2017 by MEAJ